projet rebecca

projet

Après plusieurs années ici, j’ai pu découvrir et apprécier les particularités de la vie locale sous différents angles. Je n’ai jamais cessé d’être surprise par l’incroyable diversité de personnes ‘extra-ordinaires’ concentrées dans ce petit bout du monde. Admirative devant les savoir-faire, savoir-vivre, parcours et courage de chacun pour vivre ici, un projet photo local pour témoigner de cette richesse humaine s’est naturellement dessiné.

A travers ce projet participatif, c’est non seulement les ressentis de chacun sur son expérience de vie ici que je voulais mettre en avant, mais aussi (illustrer) ce phénomène de société où chacun semble questionner son mode de vie. La façon dont chacun gère le TEMPS et L’ESPACE pour EXISTER dans notre ‘système économique’ me questionne. L’équilibre est-il possible à trouver?

La démarche documentaire

Participative
Par souci d’authenticité et pour avoir une restitution ‘brute’ et sans filtre, j’ai construit ce projet en demandant à chaque participant de prendre lui-même ses photos sur ce qu’il considère important dans son quotidien, et qu’il écrive son propre texte en répondant à 3 questions : ‘Quelles sont mes motivations pour venir habiter ici ? De quelle façon vis-je au quotidien? Quels sont les défis rencontrés liés à mon choix de vie?’

Ainsi, à travers les témoignages visuels et écrits, nous découvrons l’univers, les perceptions et les questionnements de chacun sur sa vie ici.

Il a fallu en moyenne 3 visites par personne. Une pour expliquer les détails du projet et comment utiliser l’appareil photo prêté s'ils n’en avaient pas, une pour la restitution et la sélection des photos pour la création de leur poster, et une dernière visite pour la restitution de leur poster fini, et prendre leur portrait sur leur lieu de vie.

Temps de pause
Cette démarche a permis à chaque participant de s’arrêter pour regarder sa vie avec un certain recul.

Projet au long court à travers les saisons
C’est un projet qui s’est fait très tranquillement sur une période de 4 ans avec une année de pause. Il a fallu du temps pour certains avant de se décider à participer, et ensuite du temps pour réfléchir à ce qu’ils allaient prendre en photo ou écrire.

Le recrutement des participants
Cela s’est fait naturellement, par bouche à oreille, à travers un journal local et 5 expositions ponctuelles sur divers lieux pour faire connaître le projet. Un livret des posters, portraits et textes en cours était aussi disponible à ‘Couleur café’ un lieu central fréquenté par beaucoup. Sur la base du volontariat, le seul critère de participation était géographique: il fallait juste habiter sur le ‘canton’ de Massat.

L’exposition finale
Sur 50 bâches prévue pour l’extérieur.
Durant l’été 2018, elle sera exposée dans le jardin de ‘Couleur Café’, place de Massat puis durant les étés suivants, elle sera installée en sous-bois le long d’un chemin pour faire échos à l’environnement dans lequel vivent les participants …

Contact

Sandrine ROUSSEAU
sandrine.rousseau14@orange.fr

TEL : 00 33 (0)6 32 60 30 42

www.sandrinerousseau.com

Site design : Kim Chevalier

La suite...

Un livre
Idées d’édition bienvenues!

Pour ceux qui seraient intéressés par une publication, merci d’envoyer vos co-ordonnées mail à sandrine.rousseau14@orange.fr.

Exposition à Massat

poster